Dans Moi : l’équipe

Conception du projet et interprétation : Maud Hufnagel, Claire Latarget / Jessica Buresi (en alternance)

Collaboration artistique à la mise en scène : Lucie Nicolas

Scénographie et construction : Mathieu L’Haridon

Conseil et aide à la sérigraphie : Sophie Couderc

Administration de production : Gwendoline Langlois

Stagiaire couteau suisse (accessoires, régie plateau et lumière) : Camille Tramini

Production : Et compagnie

l’équipe

Conception du projet et inter­pré­ta­tion : Maud Hufnagel, Claire Latarget / Jessica Buresi (en alter­nance)

Collaboration artis­ti­que à la mise en scène : Lucie Nicolas

Scénographie et cons­truc­tion : Mathieu L’Haridon

Conseil et aide à la séri­gra­phie : Sophie Couderc

Administration de pro­duc­tion : Gwendoline Langlois

Stagiaire cou­teau suisse (acces­soi­res, régie pla­teau et lumière) : Camille Tramini

Production : Et com­pa­gnie

Maud Hufnagel Marionnettiste diplô­mée de L’Esnam en 2002. J’aime monter des spec­ta­cles avec ma com­pa­gnie en col­la­bo­ra­tion avec d’autres artis­tes issus de divers uni­vers. J’ai aimé tra­vailler en com­pa­gnie de Cyril Bourgois, d’Aurélie Morin, de Maréva Carrassou, de Lucie Nicolas, de Blaï Mateu et Camille Decourtye, d’Éric Deniaud… J’ai tra­vaillé dans des belles salles de spec­ta­cles mais aussi dans des écoles, dans des mai­sons de retrai­tes, dans des esca­liers et sur des toits d’immeu­bles au centre de Beyrouth dans un quar­tier aujourd’hui détruit, dans des gran­ges, dans des églises … J’ai joué et monté des textes de Suzanne Lebeau (Petit Pierre), Stéphane Jaubertie (Létée), Jalie Barcilon (Fly, Colton, fly), Jean-Claude Mourlevat (L’homme à L’oreille coupée), Patrick Kermann (La mas­ti­ca­tion des morts). J’aime les textes et les his­toi­res. J’ai envie d’ajou­ter à ma cui­sine de comé­dienne-marion­net­tiste-met­teure en scène, plus de terre, de céra­mi­que, plus de chant et de musi­que, plus d’air et d’exté­rieur.

Claire Latarget Marionnettiste diplô­mée de L’Esnam en 2002. J’aime tisser des liens entre ce qui se fait sur scène et le monde qui m’entoure. Des liens par­fois impro­ba­bles ou inat­ten­dus. J’ai codi­rigé pen­dant 18 ans la com­pa­gnie Anima Théâtre avec Yiorgos Karakantzas. Je tra­vaille en ce moment avec Jessy Caillat, Cyril Bourgois, l’ensem­ble C Barré. Je forme beau­coup aussi, des étudiant.e.s à l’uni­ver­sité (AMU Aix Marseille), des pro­fes­sion­nel­les de la petite enfance (Toulon, Cavaillon), des jeunes dans les col­lè­ges et les écoles : à la marion­nette, aux arts du récit et à l’adresse au très jeune public. J’ai une pré­di­lec­tion pour le papier, les tex­ti­les, les maté­riaux natu­rels en tout genre. Pour moi, le spec­ta­cle ne se limite pas à la repré­sen­ta­tion mais s’étend en amont et en aval dans tout le temps par­tagé (accueil, ate­lier, repas, sépa­ra­tion, etc.)

Lucie Nicolas Metteure en scène, diplô­mée de Sciences Po Paris, ayant appris « sur le tas » depuis 1994. J’aime écrire avec des maté­riaux divers (entre­tiens, archi­ves, images, chan­sons…), très sou­vent à partir du réel. J’aime tou­cher à tout et m’empa­rer de dis­ci­pli­nes et de tech­ni­ques inconnues de moi. J’aime que ce tra­vail soit mon école. J’entre­tiens depuis long­temps une forte com­pli­cité avec Maud Hufnagel (Petit Pierre, Madame Rêve, Pisteurs). J’ai cofondé le col­lec­tif F71 avec Stéphanie Farison, Emmanuelle Lafon, Sara Louis et Lucie Valon. J’y ai co-signé et inter­prété 8 spec­ta­cles. J’ai mis en scène plus récem­ment Noire, roman gra­phi­que théâ­tral et SongBook, concert des­siné. J’asso­cie depuis tou­jours ate­liers et créa­tion. La repré­sen­ta­tion n’est pas close sur elle-même mais ins­crite dans un temps et un espace plus large qui ne sont pas seu­le­ment les nôtres.-